Confin-Jam #1 : “Une manière de rester confinément en lien” 🗓

Confin-Jam #1, le dimanche 29 mars 2020, à 18h30.

Une partition élaborée par l’équipe des 1001, sera diffusée en direct via youtube afin de nous guider simultanément à travers les différents temps. Donc, connectez-vous dès 18h30 à la chaîne youtube en cliquant ici.

18h30 : “Ouverture des portes”, connectez-vous à la chaîne youtube pour être guidé.e et préparez votre espace de jam, échauffement individuel…

18h50 : Radio 1001 vous parle.

19h-19h15 : Petite danse* en suspension. Partition d’Aline Fayard, issue d’un tirage de carte dans le cadre de son projet «A little piece of care».

19h15-19h45 : Jam. Danser, méditer, imaginer ou repenser à des danses partagées, s’allonger, élaborer de nouvelles pratiques individuelles, revisiter des exercices, écrire… Être ensemble.

19h45-19h50 : «Small dance», petite danse de clôture.

Nous avons pensé qu’il serait beau de récolter vos témoignages, textes, poèmes issus de ces jams ou d’autres moments de cette période sans précédent et de les publier sous une rubrique spéciale du site des 1001 afin que chacun.e puisse partager ses expériences dansées et lire celles des autres. Cela donnera également la possibilité de savoir qui était présent lors de ces rencontres. Vous pourrez donc nous envoyer vos textes à l’adresse suivante: contact@1001spirales.org ou mieux, enregistrez votre témoignage oral et communiquez le nous via weTransfer par exemple.

*Voici une petite explication, à l’intention de celles et ceux pour qui la pratique de la petite danse ou « small dance » ne serait pas familière. Tout d’abord, un peu d’histoire : La « small dance » est une des exploration inaugurale du contact improvisation développée par le danseur Steve Paxton dans le courant des années 1970. Il n’est pas évident dans donner une explication concise, tant elle peut être abordée, guidée et expérimentée de manières variées. Pour faire simple, il s’agit de se maintenir debout dans un effort minimum. « C’est-à-dire, trouver la limite au-delà de laquelle [vous] ne pourr[iez] pas [vous] relâcher davantage sans tomber par terre, … » (Steve Paxton, Contact Quarterly, trad. française par Romain Bigé). Jörg Hassman, danseur et enseignant de CI allemand, définira la « small dance » comme l’« exploration continue de l’effort minimum nécessaire à maintenir un alignement vertical dynamique». Paxton parle également d’un déséquilibre qui « change votre perception du temps et il s’agit là de l’une des sensations les plus agréables du contact improvisation. C’est ce que je ressens lorsque je suis debout, parfaitement immobile et que je prends conscience de l’imperceptible chute du corps. Si vous y prêtez attention, vous verrez qu’il y a un réel danger à rester debout, parfaitement immobile. » (Bigé, 2015)

Planifié Calendrier Confin-Jam Saison 2019-2020