Kinésphère : Stage long d’Alex GUEX de Contact Impro et BMC®

  • Date : Du mercredi 27 février au samedi 2 mars 2019 (4 jours complets)
  • Horaire : 10h-13h et 14h30-17h30 (soit 4 x 6 = 24h d’enseignement)
  • Lieu : MJC des Allobroges, 1 rue Hauquelin, Grenoble
  • Prix : 130€ tarif réduit et 150€ tarif normal. Le paiement des arrhes est obligatoire pour être considéré·e comme inscrit·e.
  • Inscriptions : Elles se font par le paiement de 30€ d’arrhes via Helloasso (voir bouton ci-dessous). En cas de problème merci de nous envoyer un message.
  • Hébergement & covoiturage : les besoins et les propositions se font via le formulaire d’inscription. La liste sera envoyée quelques jours avant le stage.

Je m'inscris !

Ce stage intensif de contact improvisation plongera dans une matière mystérieuse et non rationnelle, qui est pourtant une base essentielle pour l’habitation de notre espace dansé et l’établissement d’un axe clair et assumé.

De Leonardo de Vinci, de Rudolf Laban ou de Nancy S. Smith, vous devez avoir vu ou entendu parler de la « kinesphère » : la sphère que dessine notre corps en mouvement. Dans son dernier livre, Steve Paxton nous invite à la penser en terme de chronosphère, en lien avec le temps. J’aimerais l’approcher ensemble d’une manière vivante, en lien avec la ligne du temps aussi, reliée à notre développement embryologique. Ces vingt dernières années, l’arrivée à notre conscience de l‘embryologie (tout comme les fascias), nous ont ouvert de réelles nouvelles portes et accès au mouvement. Il ne s’agira en aucun cas de revivre votre période intra-utérine, telle une thérapie. Il s’agit de saisir les principes qui y ont pris place et de sentir comment ils sont vivants et en action toujours aujourd’hui dans l’espace du corps et dans le corps de l’espace. Nous pensons souvent que c’est le corps qui crée le mouvement. Je vous propose d’expérimenter l’inverse : d’utiliser le mouvement afin de créer notre corps. Il va s’agir de créer ce dont nous avons besoin dans nos danses, de reprendre cette responsabilité. Il va s’agir d’incorporer l’espace, de reconnaître son support et sa présence. Nos mémoires embryologiques nous enseigneront ce que nous savons déjà, et aiderons à amplifier notre autonomie. Une invitation à vivre et danser notre complétude, afin de jouir d’un solo bien vivant au cœur des multiples rencontres.

Ces quatre jours sont pensés comme un processus, basés sur les recherches de Bonnie Bainbridge Cohen la créatrice du BMC® (Body-Mind Centering).

En 2010, après plusieurs années d’escalade et de travail social auprès des familles en difficultés , je rencontre le Body-Mind Centering et le contact improvisation . Deux chemins qui font un en moi, resituant ma quête, l’incorporant , bouleversant ma manière de me vivre et de vivre le monde . L’approche somatique m’invite à chercher PAR le corps. Corps guide, corps conscient, corps plus sensible à la saveur du vivant, je pars sans hésiter en 2011 aux USA faire une formation d’art-thérapeute par le mouvement avec Anna Halprin (Life-art process). Et sans hésiter encore, à mon retour des Etats-Unis, en 2012, je prends la route pour enseigner. Une itinérance dans toute l’Europe qui continue à ce jour, proposant surtout des stages résidentiels mêlant Contact Impro et BMC®. Sur mon chemin, j’ai aussi eu l’occasion d’intervenir dans des festivals (1001, Freiburg, CI CAMP…). Mon entière confiance placée en Bonnie Bainbridge Cohen, Anna Halprin et Urs Stauffer, je continue à faire résonner les traces qu’ils ont laissés en moi. En plus de ma formation en éducateur somatique (Body-Mind Centering® , 2013 -2018) , j’ai travaillé aussi plusieurs années en nurserie, avec un intérêt marqué pour le développement moteur du nourrisson. Dès 2017 ,je fonde et anime en France un cycle annuel de formation : le CIFS .

Movement Activism : comment le politique se manifeste dans la danse ?

  • Intervenante : Diana Thielen (Berlin)
  • Soirée : Vendredi 05 avril à partir de 20h (PAF : 5 euros)
  • Stage : Samedi 6 et dimanche 7 avril 2019 de 10h à 17h
  • Lieu : MJC des Allobroges, 1 rue Hauquelin, Grenoble
  • Tarifs : 75€ tarif réduit, 85€ normal, 95€ soutien
  • Inscriptions : Elles se font par le paiement de 20€ d’arrhes via Helloasso (voir bouton ci-dessous). En cas de problème merci de nous envoyer un message.
  • Hébergement & covoiturage : les besoins et les propositions se font via le formulaire d’inscription. La liste sera envoyée quelques jours avant le stage.

Je m'inscris !

Stage week-end 6 et 7 avril 2019

Pensé comme une invitation à respecter le corps dans ses aspects politiques et ses diversités, le Stage « movement activism » propose une immersion dans l’architecture du corps et le potentiel démocratique de celui-ci.

La pratique de l’Axis Syllabus, souvent décrite comme une boite à outils transdisciplinaire, sera enrichie d’une perspective féministe intersectionnelle dans le but de considérer nos « corps-esprits » en prise avec des contextes sociaux et culturels.

Le contact-improvisation, en tant que pratique, est il support à la recherche, la réflexion, le questionnement et la réinvention du social et des normes intégrées? Pouvons nous créer un espace qui embrasse l’intime et les questions « biographique » de corps, d’identité, de genre et de sexualité?

Comme les pratiques de danse et de mouvement tendent souvent à se centrer sur la forme et l’esthétique, l’utilisation de la biomécanique, de la physique et de l’anatomie offre une liberté différente dans le vocabulaire propre au mouvement et permet aux personnes ayant un large éventail de corps et d’expériences de participer.

Comment pouvons nous interrogera la norme, la normativité et les formes d’expression performatives? quelques exemples : Comment réfléchir sur les stéréotypes de genre au cours d’un duo CI ? Comment inclure l’idée de consentement dans les espaces de contact improvisation ?

Soirée du vendredi 5 avril

Ce stage sera précédé d’un temps d’échange durant la soirée du vendred. Il est possible de venir uniquement à la soirée.
(lieu a définir)
Bougeons, pensons, lisons et dansons ensemble! quelles sont les questions brulantes qui vous incitent à vous engager dans les pratiques de danse, de mouvement et de contact-improvisation? Quelles appartenances apportez vous avec vous? Qu’est ce qui vous amène ici?
Diana partagera des partitions d’improvisation développées avec Kaisa Kukkonen (Finland) dans le cadre d’une travail de création intitulé « May I lay on your belly forever ».
Pour ce travail, elles . Cette création inclut des pensées autour du féminisme, du contact-improvisation, agression, limites de l’hédonisme et du « care » (prendre soin)

Bio de Diana Thielen

Diana Thielen – danseuse – impliquée dans divers réseaux et collectifs. Le réseau de radical contact improvisation Berlin et Altes Finanzamt un collectif d’artistes Queer à Berlin, Poppy un collectif artistique à Ponderosa, et le réseau de recherche international Axis Syllabus qui étudie le mouvement à long terme. Tous les réseaux alimentent et défient le véritable désir de Diana de collaborer avec divers corps créatifs.
Les années de recherche de Diana Thielen dans le domaine des techniques de danse contemporaine, du contact improvisation, de l’Axis Syllabus et de la performance offrent un point de départ profond pour divers corps en mouvement. Partager le temps et l’espace, rouler, ramper, tourner, courir et sauter, transpirer ensemble est l’une de ses plus grandes passions, surtout quand elle inclut la réflexion sur les normes sociales et les comportements sociaux.

www.movementactivism.com
www.axissyllabus.org


The workshop of MOVEMENT_ACTIVISM creates an immersion into the body’s architecture and the democratic potential of it, and aims to respect the body in its political aspects and in its diversity. The Axis Syllabus, often described as a trans-disciplinary toolbox, gets inspired by an intersectional feminist perspective to consider our bodyminds entangled in a cultural/social context(s).

Does Contact Improvisation, as a practice, offer us an object of research, to reflect, question and reinvent social, embodied norms? Can we create a space that embraces intimate, biographical questions of body, identity, gender and sexuality?

As dance and movement practices often tend to center form and aesthetics, the utilization of biomechanics, physics and anatomy offers a different sort of freedom in one’s own movement vocabulary and therefore enables people with a wider range of bodies and (training-)experiences to participate.

How can we question norm, normativity and embodied,performative forms of expression? Examples are : How can we reflect upon Gender-stereotypes during a CI-duet? How can we include the concept of consens in a CI space?

Sharing/Friday:

Let’s move, think, read and dance together! What are the burning questions that may hinder you getting involved in dance and movement practices as Contact Improvisation? What longings are you carrying with you? What brings you here?

Diana will share scores and improvisation ideas that are developed by her and Kaisa Kukkonen/Finland for the work in process “Maybe I lay on your belly forever”.

For this work they investigate boundaries in subtle moments of physical contact between two bodies. The work in process includes thoughts about feminism, contact improvisation, aggression, boundaries, hedonism and care.

Diana Thielen – dancer – is involved in various networks and collectives. The Radical Contact network of embodied activism and dance, Poppy is a curatorial and artistic collective organising events at pOnderosa and Altes Finanzamt is a collective of (queer-)artists, creators and performers in Berlin and the Axis Syllabus International ResearchNetwork investigates movement in long-lasting training approaches. All networksfeed and challenge Diana’s genuine desire to collaborate with diverse creative bodyminds. The years of Diana Thielens’ research in the field of contemporary dance techniques, contact improvisation, yoga and performance offer a profound point of departure for diverse moving bodies. Sharing the time and space, rolling, crawling, turning, running and jumping, sweating together is one of her biggest passions, especially when it includes reflection upon social norms and embodied societal behaviours.

School: contemporary dancer (SEAD, Salzburg), dedicated feminist and student of Education -/Gender studies (BA/ Humboldt-Universität zu Berlin), based in Berlin/Germany.

www.movementactivism.com
www.axissyllabus.org

Week-end 19, 20 & 21 mai, Stage « La frontière fantôme » de SHERWOOD Chen

  • Date : Samedi 19, dimanche 20 et lundi 21 mai (Pentecôte) de 10h à 18h
  • Lieu : MJC des Allobroges, Grenoble
  • Tarif : 130€ Tarif normal et 110€ Tarif réduit
Je m'inscris !

 

Ce stage offre une suite de recherches incisives applicables aux perceptions et à la performance. En déployant la recherche sensorielle (individuelle, en groupe et à deux), et des partitions d’improvisation, nous jouerons avec les frontières fantômes du toucher, de la mémoire, des sens et du travail de l’imaginaire. Comment peut-on créer des passages d’une frontière vers une autre, entre les multiples points d’appui à l’intérieur d’un corps et les stimulis externes à ce corps. Ceci afin d’accueillir la déstabilisation d’un corps curieux en tant que total phénomène incarné. Plus d’infos…

SHERWOOD Chen : a travaillé comme performeur avec différents artistes dont Anna Halprin, Xavier Le Roy, Amara Tabor-Smith, Min Tanaka, inkBoat / Ko Murobushi, Sara Shelton Mann, Yuko Kaseki, Grisha Coleman et “l’agence touriste”. Il a mené des ateliers de mouvement et entrainé des compagnies internationales en studio et dans des environnements naturels et urbains dont Ménagerie de Verre, Oficina Cultural Oswald de Andrade, Independent Dance / Siobahn Davies Studios, Earthdance, Centro Nacional de las Artes, Chez Bushwick et Dock 11. Depuis plus de trente ans, il a contribué à perpétuer la recherche initiée par Tanaka qu’est le Body Weather, en collaborant avec de nombreuses personnes dont Christine Quoiraud. Plus d’infos…

Week-end 17 & 18 mars, Stage « Suspendre en action » de Matthieu GAUDEAU

  • Date : Samedi 17 MARS de 14h à 18h et dimanche 18 février de 10h à 18h
  • Lieu : MJC des Allobroges, Grenoble
  • Tarif : 85€ Tarif normal et 70€ Tarif réduit
Je m'inscris !

 

Ce temps de suspension, dans lequel nous sommes organisés dans l’instant par rapport à notre support mais aussi à la gravité et comment nous vivons notre verticalité au travers du tonus. Et c’est justement avec ce tonus que nous dialoguons en CI et à travers lui que nous chutons.

Je vous propose donc d’explorer cet espace particulier de la suspension (inhibition dans le langage de la technique Alexander) de voir en quoi il est une porte d’entrée évidente vers un laisser faire qui permet
– à la danse d’émerger et de se complexifier.
– et enfin c’est depuis ce laisser faire que nous aborderons la technique (les différents plans de l’espace, les portés, les chutes), non pas comme éléments à atteindre mais comme chemins dans lesquels « se laisser explorer ». Plus d’infos…

Matthieu GAUDEAU: Comédien-Danseur-Professeur de la Technique Alexander. Il travaille comme interprète de 1997-2015 au sein des compagnies de spectacles vivants et de collectifs. Entre 2004 et 2006, il co-dirige le collectif « La Gouttière » au sein duquel il développe un travail de théâtre-danse performatif et d’écriture. Il se forme à la technique Alexander entre 2009 et 2013 et commence à repenser son enseignement et sa pédagogie en s’appuyant sur les principes d’inhibition et d’attention dirigée. Il se passionne pour l’organisation du geste humain et les relations entre attention et posture. De 2013 à 2016, il travaille au centre Etimoë auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Plus d’infos…

Week-end 17 & 18 février, Stage « A l’écoute » de Emmanuelle PÉPIN et LÊ QUAN Ninh

  • Date : Samedi 17 février de 14h à 18h et dimanche 18 février de 10h à 18h
  • Lieu : MJC des Allobroges, Grenoble
  • Tarif : 100€ Tarif réduit et 120€ Tarif normal
Je m'inscris !

 

Michel & Ninh – Tours – 2016 © Eric Dierstein

Le stage nous amène ici à cette écoute fine de ce qui nous entoure, et ce qui se meut en nous. Tous ces silences qui font exister le son. Tous ces sons, ces vibrations, qui résonnent en nous, tous ces sons qui nous viennent du monde et qui se diffusent, qui touchent certaines zones de notre corps, de notre peau, de notre cerveau. Le silence fait exister le son. Que le son fait exister le silence. Et que son et silence étaient deux phases d un même phénomène.

Plus d’infos…

En amont de ce stage, deux concerts aurons lieu :

Le jeudi 15 février à 20h, au centre médical Rocheplane de Lê Quan Ninh et Alain Lafuente : jouer avec les sons, improviser librement. Ces deux percussionnistes plongent, nous plongent dans les sons, le son, l’atmosphère, l’acoustique, du lieu, du moment. Un bain de vibrations pour une expérience sensorielle forte, comme un retour à la source. « Enchantement : l’improvisation libre comme une enfance de l’art. (…) Improviser, ce serait jouer comme au premier jour, où tout objet peut devenir un autre, prêt à toutes les substitutions, où il s’enchante d’être autre chose, où il enchante le joueur d’apparaître ainsi » Lê Quan Ninh, Improviser librement, abécédaire d’une expérience, éd Mômeludies 2014.
Ouvert à tous, et gratuit sur inscription à l’accueil de Rocheplane au 04 57 42 42 42

Et la veille du stage, le vendredi 16 au studio de la MJC des Allobroge à 20h : un « Concert à danser (ou pas) » Lê Quan Ninh et Alain Lafuente sont rejoints par les danseuses chorégraphes Anne Marie Pascoli et Emmanuelle Pépin : elles ouvriront l’espace sonore des percussions par l’espace de la danse. Nu-pieds, chaussés, assis, debout, allongés, en mouvement ou non ? A notre tour d’improviser librement…
Renseignements et réservations auprès de CitéDanse, par mail contact@citedanse.org, par téléphone 06 17 25 50 45

« Éléments, Chakras et Contact Improvisation » avec Bastien AUBER & Alicia GRAYSON (USA)

« Éléments, Chakras et Contact Improvisation »

Stage ouvert à tous
Les 18 & 19 mars 2017 à Grenoble, MJC des Allobroges
80€ (70€ tarif réduit) inscription en cliquant sur ce lien
illustration

Nous allons nous concentrer sur les éléments de l’univers (la terre, l’eau, le feu, l’air, l’éther) et les chakras qui leur correspondent pour renforcer les techniques et les états qui soutiennent la danse.

En travaillant à partir de l’ancrage au sol, nous élargirons nos capacités d’écoute de nous-mêmes et de nos partenaires dans toutes les directions de l’espace. Ainsi nous favoriserons la circulation de l’énergie de vie pour qu’elle puisse se déplacer sans effort à travers nous, tout comme dans nos improvisations en contact !

Ainsi nous aborderons : quelques fondamentaux sur les chakras et leur transcriptions corporels et énergétiques / une approche somatique vis-à-vis des organes concernées par chaque chakras / des techniques de mouvement spécifiques aux zones du corps mis en jeu / la finesse de nos ressentis, la poésie, l’intuition, le jeu…

Plus d’info…

« Moving Mountains » avec Alyssa Lynes (USA/Spain)

« Moving Mountains »

Déplacer les montagnes…

LYNES_Stage
Stage ouvert à tous
Les 24 et 25 septembre 2016 à Grenoble

Un stage de contact improvisation pour approfondir ses techniques de danse avec aisance et pouvoir accueillir du poids avec stabilité.

Dans ce stage, nous explorerons le mouvement depuis notre colonne vertébrale, afin de se connecter à nos centres et les faire voyager tout autour de nous, dans l’espace devant, derrière, aussi bien que vers un partenaire ou loin de lui. Nous expérimenterons comment proposer des portés et accepter des propositions qui nous emmènent dans et hors d’un contact physique tout en restant connectés.

Lors que nous oscillerons dans de nouvelles directions, les chemins dans l’espace alternerons entre linéarité et courbe, tout en gardant une notion claire de l’espace.

Tout comme une montagne, stable dans un mouvement constant, nous nous appliquerons à reconnaître et défier nos schémas habituels d’orientation dans l’espace et de communication, afin d’ouvrir notre danse à de nouvelles possibilités claires, créatives et ludiques. Plus d’info…