« Savoir attendre : archéologie de la présence en interactions » avec Pénélope L.N. 🗓 🗺

Nous envisageons la pratique en contact-improvisation comme un territoire et un moyen pour nous rappeler notre appartenance fondamentale, notre interconnexion avec l’ensemble du monde vivant via le jeu très concret des actions que nous effectuons en contact avec notre environnement immédiat.

Pendant le stage « savoir attendre – archéologie de la présence en interactions », nous aborderons la pratique en contact-improvisation depuis les trois dimensions de l’entraînement en arts de l’attention :

  • l’entraînement à la présence attentive : l’attention tournée vers elle-même ; s’orientant tour à tour vers l’expérience qui se donne dans le corps senti, dans le contact du corps senti avec l’environnement immédiat, dans les interactions avec les personnes en présence. La présence attentive nous semble un moyen des plus efficients pour atteindre le premier des objectifs qui sont les nôtres dans l’exercice des arts de l’attention : prendre corps, en interactions ; organisant et réorganisant perpétuellement l’écosystème provisoire que nous formons avec les autres êtres sentients
  • l’entraînement à la verbalisation introspective – descriptive : décrire le processus du sentir-en-action et dé-couvrir les procédures qui composent la présence en interactions. Ce qui nous mène au second but que nous visons dans ce contexte de pratique : prendre connaissance des dynamiques, des qualités qui émergent de la co-présence au monde qui nous entoure.
  • l’entraînement à l’improvisation : l’improvisation envisagée ici comme un art de contacter la réalité, d’explorer les dynamiques des interactions, de rejoindre et d’incarner l’impermanence des phénomènes. L’improvisation est le chemin que nous empruntons pour nous orienter vers notre troisième objectif : perdre connaissance ; laissant place à “une sensorialité qui ébranle la fixité de notre appréhension habituelle des choses et des êtres.” (Savoir attendre, F. Roustang).

Inscription

  • Date : Samedi 16 novembre de 14 à 18h et dimanche 17 novembre de 10h30 à 18h
  • Lieu : MJC des Allobroges, 1 rue Hauquelin, Grenoble
  • Prix : 75€ tarif réduit, 85€ tarif normal. Le paiement des arrhes est obligatoire pour être considéré·e comme inscrit·e.
  • Hébergement & covoiturage : via le formulaire d’inscription.

Pénélope LN alias les frontalières

Pénélope LN alias les frontalières est danseuse improvisatrice, méditante, facilitatrice d’ateliers en contact-improvisation et en arts de l’attention. Elle vit actuellement en Ardèche où elle développe le travail pédagogique et de création de la compagnie Radix, tout en continuant à se former aux techniques d’accompagnement basées sur la présence attentive. Elle passe le plus clair de son temps à explorer les territoires de l’improvisation, du contact-improvisation, de la présence attentive (marche contemplative, méditation de pleine conscience) et de la parole attentive (introspection descriptive, dialogue exploratoire).
Parcours détaillé en suivant ce lien.
Follow the link to access the English version.

du au
ical Google outlook Saison 2019-2020 Stages
MJC Allobroges, 1 Rue Hauquelin, Grenoble Carte